cabochon


cabochon

cabochon [ kabɔʃɔ̃ ] n. m.
• 1380; de caboche
1Pierre fine ou précieuse polie, mais non taillée en facettes. Cabochon de rubis. Émeraude en cabochon.
2(XVIIIe) Clou à tête décorée. Cabochon de cuivre.

cabochon nom masculin (de caboche) Pierre fine à face supérieure arrondie et polie, non taillée à facettes. Clou à tête décorative.

cabochon
n. m.
rI./r Pierre précieuse polie mais non taillée.
Par ext. Cabochon de cristal.
rII./r (Québec) Fam.
d1./d Tête. Ne rien avoir dans le cabochon. Syn. caboche.
d2./d Individu entêté, opiniâtre.
d3./d Individu dépourvu d'intelligence, d'adresse.
Mauvais ouvrier.

⇒CABOCHON, subst. masc.
A.— Sorte de clou à tête décorée utilisé en ameublement, tapisserie, couture, etc. Trois épingles énormes, à têtes et à cabochons gracieusement travaillés (G. LEROUX, Rouletabille chez le tsar, 1912, p. 51); un manteau bleu pétrole orne sa ceinture de cabochons d'acier (Le Monde, 16 nov. 1951, p. 9, col. 5).
B.— JOAILL. Pierre précieuse ou semi-précieuse polie mais non taillée, de forme convexe. Cabochons de rubis (P. BOREL, Champavert, Dina la belle juive, 1833, p. 133), Cabochons d'émeraude (ADAM, L'Enfant d'Austerlitz, 1902, p. 403).
Cabochon chevé ou crevé. Cabochon évidé par en dessous pour le rendre transparent.
Emploi en appos. Rubis cabochon. Une émeraude-cabochon d'un vert assez pâle (J. LORRAIN, Monsieur de Phocas, 1901, p. 138).
P. métaph. Mot-cabochon. Mot saillant dans le discours. Elle [la voix de Moréno] dore un mot-cabochon essentiel (COLETTE, La Jumelle noire, 1938, p. 28).
C.— P. anal.
1. ARCHIT. Motif décoratif incrusté dans une façade. Les cabochons de sa [de la ferme] maçonnerie scintillaient (J. DE LA VARENDE, Le Troisième jour, 1947, p. 328).
2. ZOOL. Mollusque gastéropode à coquille univalve dont l'espèce la plus remarquable est le Bonnet de Hongrois (cf. CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 425).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1. 1380 subst. cabouchon « taille à bosse, et suivant des courbes données quelquefois naturellement par la pierre elle-même, à l'état brut » (Inv. de Charles V, n° 2 dans GAY); 1380 adj. balay cabouchon (Op. cit., n° 1, ibid.); 1400 cabochon, adj. (Pièces relat. au règ. de Ch. VI, II, 558 dans GDF. Compl.); 2. 1732 « sorte de clou » (Trév.). Dér. de caboche; suff. -on. Fréq. abs. littér. :29.

cabochon [kabɔʃɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1400, adj.; cabouchon, 1380; de caboche.
1 Pierre précieuse polie mais non taillée en facettes. || Cabochon de rubis. || Émeraude en cabochon.
1 Les tronçons basaltiques, emboîtés l'un dans l'autre, mesuraient quarante à cinquante pieds de hauteur (…) L'éclat du foyer de lumière, signalé par l'ingénieur, saisissant chaque arête prismatique et les piquant de pointes de feux, pénétrait pour ainsi dire les parois comme si elles eussent été diaphanes et changeait en autant de cabochons étincelants les moindres saillies de cette substruction.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 796.
2 J'ai grossi, c'est affreux ! se lamenta Mme Pontet-Massène. Regardez mes mains ! (Elle dégagea ses mains couvertes de cabochons et de diamants).
Pierre Daninos, Un certain Monsieur Blot, p. 211.
Adj. || Rubis cabochon.Loc. Par ext. || Cabochon de cristal d'un bouchon de carafe.
Fam. Feu de position (d'une automobile).
2 a (1732). Clou à tête décorée. || Cabochon de cuivre. || Meuble orné de cabochons.
b Motif décoratif d'architecture en forme de tête de clou.
c Petit carreau d'un carrelage qui se place entre des carreaux plus grands, dans un angle à pans coupés.
3 Hist. du costume. Bonnet de femme en usage au XVIIIe siècle.
4 (1805, Cuvier). Mollusque univalve, dit aussi bonnet de Hongrois.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cabochon — ca bo chon (k[a^] b[u^]*sh[aum]n ; Fr. k[.a] b[ o] sh[^o]N ), a. [see {cabochon}, n..] (Jewelry) Of, pertaining to, containing, or in the style of, a {cabochon}. [PJC] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cabochon — CABOCHON. s. m. Pierre pretieuse, polie, & qui n est pas encore taillée. Cabochon d émeraude. On dit plus ordinairement, Ruby cabochon …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cabochon — ca bo chon (k[a^] b[u^]*sh[aum]n ; Fr. k[.a] b[ o] sh[^o]N ), n. [F.] (Jewelry) A stone of convex form, highly polished, but not faceted; also, the style of cutting itself. Such stones are said to be cut en cabochon. [Webster 1913 Suppl. +PJC] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cabochon — 1570s, from Fr. cabochon (14c.), augmentative of caboche (12c.), augmentative or pejorative formation, ultimately from L. caput head. Essentially the same word as CABBAGE (Cf. cabbage) …   Etymology dictionary

  • cabochon — vient de Caboche. Cabochon de pierre precieuse, quand la pierre est taillée en bosse. Vmbo, Deiectus gemmae, Extuberans gemma …   Thresor de la langue françoyse

  • Cabochon — (fr., spr. Kaboschong), Edelstein, bes. Rubin, der nach seiner natürlichen Form geschliffen ist, ohne erst geschnitten zu sein, daher oft von ovaler u. krummer Form …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cabochon — (franz., spr. kaboschóng), s. Mugeliger Schnitt …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cabochon — Cabochon, s. Edelsteinschleiferei …   Lexikon der gesamten Technik

  • Cabochon — (frz., spr. schóng), ein oben (einfacher C., mugeliger Schnitt) oder oben und unten (doppelter C.) rund geschliffener Edelstein [Tafel: Edelsteine I, 51 u. 52] …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cabochon — (Caboschong), ein nicht facettirter, nur nach seiner natürlichen Form geschliffener Edelstein …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.